Acquisition de connaissances sur les eaux souterraines en Estrie

L’Estrie n’a pas fait l’objet d’études hydrogéologiques régionales depuis les travaux de McCormack (1979).

Conscient du manque d’information concernant l’eau souterraine en Estrie, l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et le Conseil de gouvernance de l’eau des bassins versants de la rivière Saint-François (COGESAF) ont développé un projet d’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines (PACES) dans la région de l’Estrie.

Objectifs

Le PACES Estrie a l’objectif général du PACES de dresser un portrait des ressources régionales en eau souterraine pour répondre aux questions suivantes (MDDEP, 2011) :

De plus, le PACES Estrie a les objectifs spécifiques suivants :

  • Accompagner les municipalités pour la protection de leurs sources d’eau potable selon les exigences du RPEP;
  • Aborder des problématiques régionales spécifiques à l’Estrie sur les eaux souterraines;
  • Implanter des puits d’observation pour compléter le Réseau de suivi de l’eau souterraine du Québec (RSESQ) grâce au support du MDDELCC à cette fin;
  • Assurer le transfert des connaissances aux partenaires régionaux et faciliter l’utilisation des résultats obtenus grâce à une participation aux activités de transfert qui seront développées et mise en œuvre par l’UQTR via le RQES.

Pour en savoir plus

0